Les températures caniculaires fragilisent notre organisme : déshydratation, coup de chaud, insomnie… Alors, quand le thermomètre s’affole, les femmes enceintes doivent être doublement vigilantes. Nos conseils pour une grossesse sereine, même sous 35°C.

Les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables à la chaleur. En effet, les changements hormonaux et l’augmentation du volume sanguin liés à la grossesse entraînent une élévation de la température corporelle, entre 37,5 et 37,8°C (normalement aux alentours de 37°C).

Boire de l’eau et hydrater sa peau

Bien que les femmes enceintes ne risquent pas de souffrir davantage de déshydratation que les autres, les conséquences seraient plus graves. On pense donc à s’hydrater, et notamment lorsqu’on se trouve dans un endroit climatisé où l’on a l’impression d’avoir moins soif (et pourtant c’est primordial). Il ne s’agit pas de boire une bouteille d’eau d’un seul coup, mais plutôt d’étaler son apport en eau sur la journée, en buvant par exemple un petit verre d’eau toutes les heures. Évitez les boissons trop sucrées (sodas, cocktails sans alcool) et privilégiez le thé glacé sans sucre ajouté, une tisane tiède ou un jus de légumes sans additifs.

Pensez aussi à chouchouter votre peau : l’été, elle a tendance à s’assécher. Pour l’hydrater et prévenir l’apparition des vergetures, appliquez au moins une fois par jour de la crème hydratante (bio de préférence) ou de l’huile végétale (amande douce, argan, rose musquée…) sur votre corps en effectuant de légers mouvements circulaires.

Adapter son alimentation et sa garde-robe

Côté alimentation, on essaie de trouver le juste milieu entre des repas à la fois légers pour ne pas attraper de coup de chaud, mais assez conséquents pour avoir assez d’énergie et éviter les malaises. On mise donc sur les fruits, les légumes et les légumineuses. Le matin, on ne zappe surtout pas le petit-déjeuner : pour faire le plein d’énergie, on favorise les sucres lents (pain complet, flocons d’avoine) et les protéines (œuf, jambon blanc, yaourt grec). Dans tous les cas, évitez les aliments trop sucrés ou trop salés.

Côté tenue, on oublie les vêtements moulants et les matières synthétiques, trop chaudes et inconfortables. On opte plutôt pour des matières naturelles comme le coton et le lin, et des vêtements amples comme des robes ou des blouses.

Ménager ses jambes, pour éviter l’effet « jambes lourdes »

Les femmes enceintes sont régulièrement soumises au problème de la sensation de jambes lourdes. Avec la chaleur, le phénomène a tendance à s’accentuer : les vaisseaux se dilatent, ce qui rend la circulation sanguine plus difficile et moins fluide. Pour y remédier, plusieurs options :

    Se masser (ou se faire masser) doucement les jambes avec une eau florale de menthe poivrée ou de bleuet, par exemple. Les mouvements de massage doivent toujours aller en direction du cœur, donc de bas en haut.

    Un bain de pied légèrement tiède en fin de journée.

    Lorsque vous le pouvez, allongez-vous et surélevez vos jambes à l’aide d’un coussin.

Se reposer

Naturellement, la chaleur fatigue. Pendant la grossesse, le phénomène est décuplé : d’après une étude menée par des chercheurs de l’université de Montréal, la canicule augmenterait le risque d’accouchement précoce… D’où la nécessité de se reposer en cas de fortes chaleurs, en s’octroyant une petite sieste chaque jour, après le déjeuner par exemple, dans une pièce calme et fraîche, ou à l’extérieur si vous êtes à l’ombre et qu’il y a de l’air. Pour vous détendre et combattre l’anxiété, misez sur une tisane froide à base de plantes comme le millepertuis ou la passiflore.

Contre le masque de grossesse, on évite l’exposition au soleil

Si l’exposition au soleil ne présente pas de risque direct pour le bébé, la femme enceinte doit néanmoins éviter de s’exposer. La faute au fameux masque de grossesse (ou chloasma). Explications : le bouleversement hormonal lié à la grossesse entraîne une augmentation de la synthèse de la mélanine qui, si l’on s’expose au soleil, peut provoquer une hyperpigmentation et l’apparition de taches sur la peau. On privilégie donc l’ombre, et sinon, on se tartine de crème solaire.

http://mereporteuse.info/

Source : femmeactuelle.fr

Publicités