Alors que l’indice de fécondité des Françaises est l’un des plus élevés d’Europe, la famille nombreuse est encore souvent perçue comme marginale. Avec un modèle familial « type » composé d’un couple et de un à deux enfants, les familles nombreuses font l’objet de pas mal d’idées reçues et de commentaires. Avantages ou inconvénients d’être nombreux, chacun peut se faire sa propre idée de la famille parfaite.

Les avantages d’une famille nombreuse

La famille nombreuse présente de nombreux avantages pour les enfants et leur développement. En effet, l’ambiance d’une telle fratrie est propice aux jeux et au partage de relations fortes et durables dans le temps. Chacun apprend à vivre avec les autres et développe un fort sentiment de solidarité envers ses frères et sœurs. Les enfants comprennent qu’il est indispensable de partager et de ne pas négliger l’autre.

En d’autres termes, cela leur donne généralement le sens des responsabilités et celui du partage.

Autre avantage, la présence d’enfants en nombre leur offre à tous la possibilité de jouer les uns avec les autres et de trouver des moyens de distraction continuels. Il est rare d’entendre « je m’ennuie » dans une telle fratrie.

Les enfants qui naissent au sein d’une famille nombreuse peuvent également apprendre à devenir indépendants et autonomes (s’habiller seul, aider à mettre la table et à ranger la chambre, etc.) plus tôt que les autres. De plus, les aînés intègrent souvent le fait de devoir prendre soin des plus petits et prennent leur rôle de « grands » très à cœur. Enfin, les enfants de ces grandes familles sont parfois confrontés à la difficulté d’obtenir des choses facilement car les parents ne sont pas toujours à-même de multiplier les dépenses. Ces « privations » peuvent être bénéfiques en leur faisant prendre conscience des réalités de la vie.

Les difficultés liées à une famille nombreuse

Il est évident qu’au sein d’une grande famille, les deux parents ont moins de temps à consacrer à chacun des enfants (de manière individuelle). Il est donc primordial d’être vigilants à d’éventuelles déceptions et frustrations que les membres de la fratrie pourraient vivre au quotidien. Si les parents le peuvent, il est également bénéfique d’organiser quelques sorties (même si elles sont rares) en tête-à-tête avec chacun d’entre eux pour partager des moments seuls avec lui et prouver à l’enfant qu’il a une place définie et unique au sein de la famille.

Concernant les aînés, il est également important de leur laisser du temps pour leurs activités et de ne pas chercher à trop les responsabiliser en s’occupant des plus petits. Chaque enfant doit pouvoir vivre ses premières années de vie sereinement et réaliser les jeux et les activités liés à son âge.

Enfin, il peut aussi être difficile pour les parents de concilier vie de famille et vie professionnelle. Il est important de savoir s’organiser pour pouvoir continuer à profiter de bons moments en famille sans se laisser submerger par la fatigue et les soucis du quotidien.

Les finances d’une famille nombreuse

Voilà encore un point qui interpelle de nombreuses familles dites « classiques » (dans lesquelles la fratrie se limite à deux ou trois enfants). Comment font ces grandes familles pour gérer les dépenses du quotidien ? Si certains détails nécessitent forcément des ajustements (comme la taille de la voiture par exemple), le quotidien d’une famille nombreuse ne diffère pas tellement de celui des autres familles.

Les courses sont effectivement plus imposantes, les vêtements se passent d’enfant à enfant comme dans n’importe quelle autre famille et l’entraide est souvent au rendez-vous. Bien entendu les frais augmentent avec l’arrivée d’un enfant supplémentaire mais avec de l’organisation et en faisant attention à bien gérer les dépenses de la famille, rien ne vient entacher le bon fonctionnement de la maison.

Les vacances et l’aménagement du lieu de vie peuvent en revanche représenter des coûts importants. En effet, il est parfois nécessaire d’investir dans un deuxième réfrigérateur, de déménager pour avoir plusieurs chambres et salles et bain, etc. Les vacances doivent quant à elles être organisées longtemps à l’avance.

Les aides accordées aux familles nombreuses

Pour permettre à ces grandes familles d’accueillir sereinement les enfants et de les aider au mieux au quotidien, des aides sont prévues par l’état. À partir de trois enfants, une allocation de base est versée sans condition de ressources. En revanche son montant varie en fonction des revenus de la famille. Il existe également des allocations permettant aux parents d’envisager de faire une pause dans leur carrière professionnelle pour s’occuper des plus jeunes enfants, renseignez-vous auprès de la CAF pour en connaître les modalités d’attribution.

La vie de famille diffère d’une maison à l’autre : famille recomposée, monoparentale, avec un enfant unique, ou au contraire une fratrie bien fournie… Chacune présente donc ses propres caractéristiques et dans le cas d’une famille nombreuse, c’est l’organisation qui prime.

Mais que faire si l’on souffre de l’infertilité et rêve d’avoir beaucoup d’enfants ? Nous pouvons vous aider. N’hésitez pas à contacter le centre BioTexCom si vous ne pouvez pas mettre un bébé au monde naturellement.

http://mereporteuse.info/

Source : passeportsante.net

Publicités