A la clinique BioTexCom on comprend que la naissance est un grand moment pour vous… mais aussi pour votre enfant. Alors comment se passe l’accouchement pour un bébé ? Que ressent-il pendant cette transition naturelle entre la vie in-utéro et le monde extérieur ? Même si tous les mystères de la naissance ne sont pas connus, voici déjà quelques informations pour y voir plus clair, en collaboration avec le Docteur Teddy Linet, gynécologue-obstétricien et auteur de Mon guide gynéco chez Pocket.

Au panier les fausses croyances

Pendant très longtemps, le corps médical considérait qu’un bébé ne ressentait rien de spécial et qu’il était insensible à la douleur. « Aujourd’hui, il est largement admis qu’il peut au contraire ressentir de nombreuses choses, avant même la naissance, dans le ventre de sa maman », explique le Docteur Teddy Linet.

La question des contractions

In utero, le fœtus vit dans un milieu aquatique, chauffé à la température du corps maternel. Il est lové dans un cocon tout noir, avec des bruits assourdis. Lorsque surviennent les premières contractions, si celles-ci sont douloureuses pour vous, cela est différent pour lui : il semblerait en effet que les contractions massent le bébé. À l’aube de sa naissance, il est donc parfaitement à son aise.

La descente de bébé

Au fur et à mesure que le travail se poursuit, le col se dilate pour laisser passer votre enfant. Une fois le col ouvert et effacé, la tête va pouvoir descendre et tourner dans le bassin. Alors que le col se dilate et que les contractions se poursuivent, il continue à profiter de son petit cocon douillet. Le monitoring permet bien sûr de s’assurer que tout se déroule pour le mieux : si l’enregistrement est satisfaisant, cela signifie que bébé va bien. Il alterne alors tranquillement période de sommeil et de veille. Et oui, le plus souvent, il dort ! « Pendant la contraction, le placenta travaille moins et le sang oxygéné arrive moins au bébé. Heureusement tout est prévu et le bébé va très bien s’adapter à cela », rassure le gynécologue.

Une fois la contraction passée, il « respire » de nouveau normalement. Dans certains contextes, par exemple lors de contractions trop rapprochées, le rythme du cœur s’adapte au manque d’oxygène : il ralentit pendant la contraction, s’accélère ou devient plus lent en fonction des situations. « Il s’agit aussi d’une adaptation normale, rajoute-t-il. Si ces anomalies durent trop longtemps, on parle de rythme cardiaque non rassurant. On appelait cela avant « souffrance fœtale aigüe », mais ce terme très inquiétant ne correspond pas ce qui se passe réellement. Le bébé est en quelque sorte en « apnée ». Ce n’est donc pas forcément un signe de douleurs, mais d’une mauvaise oxygénation du bébé, souvent transitoire ».

Ensuite, pendant tout le travail, la tête vient se poser contre le col de l’utérus. Cela provoque progressivement une pression qui peut être à l’origine d’un petit œdème sur la tête de votre bébé, on appelle cela la « bosse séro-sanguine ». Mais pas de panique, à ce moment-là, celui-ci sécrète en effet des endorphines, qui jouent le rôle d’analgésique et endorment la douleur. Et oui, la nature est bien faite !

La phase de l’expulsion

Lorsque bébé est prêt à quitter votre ventre, il est guidé dans votre bassin et se fraye petit à petit un chemin. Il est aidé par les contractions, qui à ce stade, sont plus intenses et rapprochées. Pour faciliter le passage de sa tête dans votre bassin, partie la plus volumineuse de son corps, celle-ci peut se modeler légèrement pour faciliter le passage. Ils se remettront en place tous seuls après la naissance. Votre bout de chou est encore plus ou moins assoupi…

C’est maintenant à vous de jouer pour le faire naître. En cas de difficultés à l’expulser ou si l’emploi d’instruments (forceps, ventouse) est nécessaire, cela peut être douloureux pour lui ; dans ce cas, il lui sera délivré un antalgique pour le soulager après la naissance. Généralement, dès que sa tête est sortie, la sage-femme ou le gynécologue l’attrapent délicatement pour libérer le reste de son corps. Et voilà : votre bébé est né, prêt à pousser son premier cri !

http://www.mereporteuse.info/

Source: http://www.magicmaman.com/,accouchement-que-ressent-bebe,3371701.asp

Publicités